On a tous déjà vu avec plus ou moins d'agacement ces petites étiquettes colorées se coller partout, dans les sacs de courses, dans le coffre de la voiture, dans les cageots, sur les caddies... On y prête pas vraiment attention, on retient une forme, une couleur, un nom peut-être, Granny smith parce que ça sonne british, Chiquita parce que le bleu sur le jaune de la banane nous a sauté à l'oeil...

J'ai commencé à récolter ces p'tites choses colorées à 11ans, à l'époque j'avais viré verte d'admiration à force d'être plongée dans la contemplation de la photographie d'une planche d'étiquettes de fruits dans le livre des records 1998 (monsieur Antoine de Bourbon Lancy vous êtes l'idole de ma jeunesse...11000 étiquettes woaw:D) Je suis vite devenue une passionée du rayon fruit/légumes du SuperU d'à côté, puis de plus loins qu'à côté, puis d'encore plus loin qu'à côté, ayant fait la constatation que, ben tiens, c'est pô les mêmes partout^^

Les collectionneurs sont souvent considérés comme un peu marginaux voire fous (c'est une ex-collectionneuse de code-barres qui vous parle) et ce n'est pas tout à fait faux... il y a une part de folie dans toute collection, le simple fait de garder, d'accumuler des éléments qui se ressemblent est déjà la preuve d'une volonté de maîtriser un certain ordre des choses... mais attention, ne pas confondre collectionneur et maniaque ! personellement, en dehors de ma collection ou RIEN ne doit dépasser... je suis plutôt bordélique.... alors, la collection comme catharsis de la réalité? J'irais ptet pas jusque la... enfin tout ça pour dire que, ben ma collec...j'aime ça ! Et après tout, la philatélie, elle a son histoire, ses passionnés, ses clubs de passionnés, ses salons, alors pourquoi pas la légufrulabélophilie...

La légufrulabélophilie comporte en outre de nombreux avantages :
- Il existe énormément de modèles d'étiquettes de fruits et de légumes ! On sous-estimme souvent leur variété...
- Les étiquettes de fruits et de légumes sont gratuites (au pire, elles vous coûtent le regard peu conciliant du vendeur étalagiste qui vous voit rôder autour de ses cageots....)
- on les trouve partout : dans n'importe quel supermarché, ou primeurs (sauf les ventes directes des vergers...et non, les étiquettes de fruits ne naissent pas dans les arbres). Elles existent dans de nombreux pays.
- Manger des fruits et légumes est bon pour la santé !
- ... et je suis sûre qu'il y en a d'autres....

Ce qui m'interresse aussi dans cette collection, c'est l'idée de détourner ces petites vignettes, associées à la société de consommation, pour en faire de véritables objets d'art. Les rassembler, les classer, les coller sur des fiches bristol, c'est leur donner un tout nouveau statut, les reconsidérer dans leur valeur intrinsèque pour les détacher de leur rôle premier de support publicitaire.